Énergie

On entend parfois la phrase « tout est énergie ». Mais qu’est-ce que cela veut dire ? Est-ce une affirmation toute faite style nouvel-âge ou une expression de la sagesse traditionnelle ? Y a-t-il une base scientifique à cette affirmation ? Observons l’énergie dont nous faisons l’expérience dans notre vie quotidienne, dans notre réalité.

Énergie et Science

Scientifiquement parlant, l’énergie est un concept fondamental puisqu’elle serait à la source de notre univers, selon la théorie du Big Bang. En fait,  l’origine de l’univers reste encore un mystère, tout comme l’énergie « sombre » dans laquelle nous baignons (70% de l’univers).

Dans le monde physique, l’énergie est intimement liée à la matière, elle permet son mouvement, sa transformation (échauffement, combustion, respiration, photosynthèse, digestion…). Elle caractérise et permet de quantifier les interactions entre différents systèmes. L’énergie agit à tous les niveaux de la matière et peut apparaître sous différentes formes : énergie nucléaire au cœur des atomes, énergie vitale dans toutes nos cellules, énergie potentielle et cinétique permettant le mouvement de tout objet, énergie solaire, éolienne, hydraulique, sonore, magnétique,…jusqu’à l’énergie gravitationnelle au niveau du cosmos. Selon certains chercheurs, l’énergie sert de véhicule à l’information.

Dans les organismes vivants, l’énergie vitale proviendrait essentiellement des mitochondries, organites cellulaires sensibles aux champs subtils, mais là encore, la source de l’énergie vitale reste un grand mystère.

Pour la physique quantique, toutes les particules peuvent se comporter à la fois comme de la matière et de l’énergie pure. L’univers actuel serait même rempli d’énergie qui permettrait à des particules virtuelles très instables de jaillir de façon éphémère du « vide ». Mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a que de l’énergie. La place de l’information et de la conscience dans notre univers reste encore très controversée.

Énergie et Traditions

Selon l’Ayurveda, l’évolution de la vie est décrite par le système Samkhya : à l’origine de la création, il y a Purusha, la pure conscience qui est au delà du temps et de l’espace. L’énergie primordiale (la Nature) apparaît avec Prakriti, la substance de l’univers.

Prana est l’énergie qui se manifeste à notre naissance dans chacune de nos cellules, dans tout ce que l’on est, à tous les niveaux. Prana est le lien entre le corps physique, le mental, l’esprit, la conscience, l’âme, le cosmos. Il est un guide intérieur pour réaliser ce que l’on est et notre lien au cosmos. C’est le véhicule de la conscience qui peut mener à l’éveil.

Le Tantrisme considère une énergie divine unique qui porte différents noms selon la forme qu’elle prend. Shakti est la manifestation de l’énergie féminine, compagne de Shiva, la force latente masculine. Kuṇḍalinī est l’énergie cosmique enroulée à la base de la colonne vertébrale. Prana circule dans tout le corps dans des réseaux ou canaux (Nadis), relayé par des vortex d’énergie (Chakras). Cette énergie subtile peut se densifier et être perçue comme les cinq éléments (terre, eau, feu, air, espace) dont notre corps fait l’expérience dans la vie quotidienne.

Maitrise du Prana

Le Prana provient de tout ce qu’on ingère au niveau physique (air, nourriture), mais aussi aux niveaux émotionnel, mental, intellectuel et spirituel. Prana est partout. Il fait partie de notre enveloppe énergétique (Pranamaya Kosha), qui nous permet de percevoir les sensations physiques intérieures et extérieures, et nous permet d’interagir avec notre environnement.

Comment développer Prana pour améliorer sa santé physique et mentale? En apprenant à mieux contrôler son énergie, à maitriser son absorption et son utilisation: activité physique journalière, respiration détendue, contrôle du stress, relaxation profonde, discipline, concentration, méditation (détachement des pensées et émotions). Il faut chercher à équilibrer les Doshas (Pitta, Vata et Kapha) pour soutenir Prana qui travaille à chaque instant, dans chaque cellule, à nous délivrer de la maladie. La pratique des huit membres du Yoga (Yamas, Niyamas, Asanas, Pranayama, Pratyahara, Dharana, Dhyana, Samadhi) est aussi essentielle pour guider Prana et permettre l’évolution vers des états supérieurs de conscience et la libération de l’être.

Finalement, l’énergie est partout, à l’extérieur de nous, mais surtout à l’intérieur de nous. Elle conduit la vie, anime le corps, l’esprit, l’âme. Il est essentiel de se reconnecter à soi pour retrouver l’étincelle qui nous anime, la vitalité intérieure, qui est la joie profonde qui nous habite. Pour développer son énergie vitale, il est fondamental d’être en cohérence avec son essence, sa nature profonde. Selon Dr Svoboda, « Traitez le Prana avec le respect qui lui est dû et vous vous trouverez vraiment au centre du flux de la vie. »

Exercice suggéré pour harmoniser les Doshas et stimuler la circulation de Prana : pratiquer la respiration alternée Anuloma Viloma (un cycle = inspiration à gauche, expiration à droite, inspiration à droite, expiration à gauche). Commencer en bouchant alternativement chaque narine (droite puis gauche etc), puis pratiquer mentalement sans toucher les narines 10 minutes par jour.

Publié dans la Revue Virtuelle de la Fédération Francophone de Yoga n 15

Photo de Kaique Rocha sur Pexels.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s