Respirez…dans le dos

Étymologiquement, la respiration est l’action ou la manière de respirer. On considère scientifiquement la respiration externe (par les poumons), interne (dans les tissus), et cellulaire (réactions biochimiques).   

C’est un élément essentiel en yoga, dont on pourrait parler très longuement, comme elle intervient à tous les niveaux de l’être. C’est une fonction vitale, qui en plus d’être autonome, présente l’immense avantage de pouvoir être modifiée volontairement, pour explorer éventuellement différents états de conscience (méditation). Selon les Ashtanga des Yoga Sutra de Patanjali, Pranayama, l’expansion ou la libération du souffle de vie, se place après la maitrise d’Asana, dans la posture stable et aisée. Mais si l’enseignement et la pratique des postures traditionnelles doit être adaptée aux corps des occidentaux (avec des accessoires par exemple), qu’en est-il de la respiration?

ENSEIGNEMENT TRADITIONNEL ET CONTEMPORAIN

Dans les cours de yoga, on enseigne principalement la respiration costale (thoracique) et la respiration diaphragmatique (abdominale) que l’on peut aisément observer chez tout un chacun en occident.

Mais est-ce bien la respiration naturelle? Ou bien est-ce une respiration limitée par la posture? Selon Donna Farhi (1),  » Respirer pleinement ne consiste pas à ajouter quoi que ce soit, à acquérir une nouvelle technique ou à s’efforcer de s’améliorer. Découvrir le caractère naturel de notre respiration consiste à débusquer ou éliminer les obstacles à la respiration que nous avons construits, à la fois consciemment et inconsciemment. »

ANATOMIE

Le processus de la respiration est intimement lié à la posture selon Thomas Myers (2). B. Calais Germain montre clairement que chaque cote est reliée à la colonne vertébrale par deux petites articulations qui rendent le mouvement (« l’ouverture ») possible dans le dos. Le grand nombre de muscles surcostaux qui les enveloppent permet aux cotes de s’élever par l’arrière (3).

RESPIRATION DORSALE ET POSTURE

Pour Noëlle Perez (4), la bonne posture est essentielle pour permettre au Souffle de circuler à travers le corps, pour « se laisser respirer » pleinement sans opposer de résistance. L’ouverture de la cage thoracique en avant (au niveau des basses cotes) est une respiration d’urgence. Il faut plutôt détendre les grands muscles dorsaux de façon à mieux allonger la colonne vertébrale et laisser tout le dos « s’ouvrir ».

BÉNÉFICES

Cette respiration dorsale peut (et devrait) être pratiquée en tout temps. Elle est extrêmement bénéfique au niveau physique et mental. Elle favorise l’allongement de la colonne vertébrale et donc peut grandement aider à réduire tous les maux de dos en améliorant la posture. Elle améliore notablement la capacité respiratoire en apportant plus de détente dans le corps (respiration plus calme, plus profonde). Elle favorise le système nerveux parasympathique ainsi que le fonctionnement général optimal de tous les organes.

Elle peut contribuer aussi à développer un grand sentiment de confiance en soi, d’ancrage dans le moment présent et de paix intérieure.

PRATIQUE

Placez vous dans la posture de l’enfant Balasana (sans arrondir le bas du dos). Le dos doit être bien long et détendu (pas étiré). La tête est soutenue par une couverture pliée de façon à ce qu’elle soit alignée avec le dos. En cas de problèmes aux genoux, allongez-vous sur le ventre avec un soutien sous les chevilles. Imaginez que votre dos est complètement détendu et peut s’ouvrir sur toute la longueur de la colonne vertébrale. Quand vous inspirez, laissez le dos prendre de l’expansion dans toutes les directions et surtout s’allonger, et à l’expiration laissez-le se détendre. Il s’agit de modifier notre habitude inconsciente et de guider le souffle vers le dos plutôt que vers le ventre. Prenez ainsi de longues respirations conscientes pendant 5-10 mn. Soyez très présent et attentif, et observez l’exploration du souffle dans votre dos, vos organes, du sacrum jusqu’au sommet du crâne…

La respiration dorsale est particulièrement importante à pratiquer dans les postures qui « ferment » le dos comme les postures Matsuasana (posture du poisson), Ardha setu bandhasana (posture du pont), Ushtrasana (posture du chameau), Bhujangasana (posture du cobra), Dhanurasana (posture de l’arc)…

La respiration dorsale se place tout naturellement dans la posture naturelle d’aplomb.

La pratique de mudra dans cette position permet de grandement améliorer la respiration dorsale et la circulation énergétique dans tout le corps.

EXPÉRIENCE PERSONNELLE

Si je suis toujours aussi passionnée à partager cette découverte, c’est que j’ai vraiment vécu une expérience extraordinaire, alors que j’avais été placée dans la « bonne position » par Noëlle Perez: le ressenti d’avoir enfin retrouvé la véritable essence de la respiration naturelle.  Il y a la sensation que « le corps est respiré », sans action, sans aucun effort, sans aucune résistance,  avec une amplitude facilement deux à trois fois plus grande que ma capacité respiratoire habituelle (pourtant travaillée par des pranayamas) dans une légèreté incroyable! Et la bonne nouvelle est que cela est accessible à tous pour peu qu’on porte une grande attention à sa posture et au souffle, avec patience et persévérance. Et que l’on soit prêt à remettre en question nos habitudes afin d’ouvrir l’espace à l’exploration et la découverte de soi qui est infinie.

N’hésitez pas à me contacter pour davantage d’informations!

En Yoga.

Sources de référence:

(1) D. FARHI, The breathing book

(2) T. W. MYERS Anatomy trains

(3) B. CALAIS-GERMAIN Respiration anatomie- geste respiratoire

(4) N. PEREZ-CHRISTIAENS Respirez-vous BIEN?

Publié dans la Revue Virtuelle de la Fédération Francophone de Yoga n29

Photo de Matheus Bertelli sur Pexels.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s