Paix intérieure

À 26 ans, j’ai vécu une profonde expérience de paix intérieure qui a bouleversé ma vie. Alors que je me trouvais seule, très loin de ma famille, en Australie, la dépression nerveuse qui m’avait frappée quelques années plus tôt est revenue en force. Et un jour, alors que j’étais dans la plus grande noirceur, « au bout du rouleau », est apparue soudainement une immense paix intérieure, l’ouragan intérieur a subitement totalement disparu, il s’est complètement évaporé, dissous et le ciel mental est devenu parfaitement clair et limpide, et surtout immensément paisible. Comme s’il n’y avait jamais eu aucun problème, aucune pensée suicidaire.

J’ai été très intriguée par cette expérience qui a duré une dizaine de jours, et j’ai cherché à comprendre cet état pendant de nombreuses années. Ce sont finalement différentes pratiques de yoga et méditation qui m’ont permis de l’approcher à nouveau. Cet état de grâce peut ainsi apparaitre spontanément suite à des pratiques régulières.

Mais il m’est aussi apparu, lors de la pratique des Yamas et Niyamas (*), qu’il est aussi possible de l’inviter consciemment. La façon la plus directe consiste à vivre pleinement Ahimsa (la non-violence) dans chaque cellule du corps, de l’être. Au delà de la pratique concrète en action, en parole, en pensée, envers soi et les autres…, il s’agit avant tout d' »apaiser l’auditeur », c’est-à-dire d’apaiser et calmer complètement ce qui perçoit et réagit intérieurement: les tensions du corps, les pensées et émotions. Cela mène à un profond état d’apaisement primordial, de silence, de réceptivité passive qui est fondamental et essentiel!

Ahimsa est le premier des Yamas et Niyamas mentionnés dans les Textes Anciens (dans les Yoga Sutra de Patanjali comme dans la Jabala Darshana Upanishad et Hatha Yoga Pradipika). Pour moi, cet état d’apaisement inclut tous les autres (10 ou 20) Yamas et Niyamas. Dans l’état de paix profonde, fleurissent spontanément la vérité, l’authenticité, le contentement, la clarté, la bienveillance, la modération, la Connaissance, l’abandon, … TOUT EST LÀ! Quand l’être (corps et esprit) est parfaitement en Paix alors peut apparaître l’état de Yoga (cf Yoga sutra I.2). 

(*) Yamas et Niyamas: règles de conduite en lien avec les autres et avec soi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s